Voir et entendre

Le choix d'un modèle

Les cuillères musicales peuvent se présenter sous différentes formes et dimensions. Plusieurs facteurs influencent le son émis par les cuillères, de même que la manière et la facilité à les jouer.

Les dimensions des cuillères et de la boîte de résonance

Plus la boîte est grande et plus la tonalité est basse, et vice versa.

Les petites cuillères sont plus « nerveuses » que les grandes et permettent un jeu plus rapide et plus volubile. Elles sont plus faciles à manipuler et à jouer.

La taille des cuillères est aussi en rapport avec la taille de la main : une petite main aura en effet plus de difficulté à jouer des grandes cuillères et se sentira beaucoup plus à l’aise à jouer d’un plus petit modèle.

On recommande toujours aux débutants et aux enfants de commencer avec une paire de petites cuillères. La maîtrise n’en sera que plus facile et plus rapide.

La position des cuillères l’une par rapport à l’autre

Les cuillères dos-à-dos émettent un son plus sec et percutant. Il s'agit du modèle le plus répandu et le plus utilisé.

On peut en moduler le son en ouvrant ou fermant la boîte de résonance avec la main qui ne tient pas la poignée. Cette manière de jouer est très utilisée lorsqu’on veut obtenir une plus grande variété de sons avec le même instrument.
Les cuillères face-à-face peuvent se présenter de deux façons différentes : avec une boîte de résonance fermée ou ouverte.

Avec la boîte de résonance fermée, on obtient un son plus grave et feutré.
Il n’est pas possible avec ce modèle de moduler le son en ouvrant/fermant la boîte, mais cet inconvénient est avantageusement compensé par la qualité d’un son velouté et mélodieux
Avec la boîte de résonance ouverte, on obtient un son beaucoup plus clair et pointu.
Sur ce modèle, le son peut être modulé en ouvrant ou fermant la boîte avec la main.

La surface de réverbération du son

Les cuillères ayant une plus grande surface de réverbération des vibrations sonores auront un son plus intense et percutant.

Autres facteurs qui influencent la sonorité des cuillères

Le son émis par des cuillères d’un même modèle peut varier légèrement.
Cela peut être dû à des différences dans la structure du bois, ce qui influence ses qualités sonores.
Les cuillères ne sont pas réalisées par un procédé mécanique qui les ferait toutes exactement identiques. Elles sont au contraire façonnées à la main et, même si plusieurs machines concourent à leur fabrication, aucune cuillère n’est la réplique exacte de l’autre et dès lors leur son peut varier légèrement.

La main de l’artisan ne laisse-t-elle pas toujours son empreinte sur les objets qu’elle façonne ?

Le vocabulaire des cuillères